Nouvelle année, Apple a la gueule de bois…

Dans le monde impitoyable de l’informatique et de la téléphonie, les choses vont vite…Vers le haut parfois mais aussi vers le bas avec des petites glissades se transforment parfois en dégringolade.

On en est pas encore là du côté de chez Apple, même si la firme de Cupertino accumule depuis quelques temps des petits mais aussi des gros soucis. Commençons par parler argent…ça attise l’attention. Début septembre l’action Apple culmine à 700$ après avoir commencé l’année 2012 aux alentours de 400$. 3 mois plus tard l’action plonge fin décembre aux alentours de 500$ même si elle s’est redressée depuis à la faveur de l’happy end dans le fiscal cliff ( do you speak english?).

Si on interrogeais un expert, je pense que sa conclusion se traduirait par une phrase du genre « quelque chose a foiré »…Pourtant les ventes sont bonnes et les bénéfices atteignent des sommets. Mais la bourse ne suit pas…

Il est vrai que les résultats sont bons mais en dessous des attentes du marché. Mais le coup de mou est plus vraisemblablement lié à la tête de gondole à savoir l’Iphone. La ou l’Iphone 4S avait été une demi déception pour certains, l’Iphone 5 est clairement  une déception. Technologiquement derrière le Galaxy 3 de Samsung, l’Iphone 5 a subi le bad buzz du logiciel de cartographie maison censé remplacé Google Maps…Il s’avère que le produit n’est pas au point, qu’Apple ne pouvait pas l’ignorer, qu’ils se sont néanmoins obstinés et donc plantés…quelques piteuses excuses plus tard et nous voilà à nous interroger : Y a t’il une vie chez Apple après Steve Jobs ?

Comme un symbole, Apple a fini l’année par un casse spectaculaire dans un de ces Apple Store parisiens…Anecdotique, peut-être pas…certains s’interrogent désormais sur la traçabilité du matériel volé en ce soir de réveillon. Si Apple retrouvait trop rapidement ces petits, les utilisateurs d’ipad, iphone, ipod, ibook achetés cher et en toute légalité, pourraient s’inquiéter de cette traçabilité qui ne sentirait  pas très bon sur le plan de la vie privée.

Nous n’en sommes pas là…L’Iphone 6 serait déjà sur la rampe de lancement, on en saura plus sur la santé de la marque à la pomme à ce moment là.

à suivre donc !

Management de transition

Dans une situation économique difficile toutes les solutions pour rendre les entreprises compétitives sont à étudiées.. Une réorganisation structurelle, un changement d’actionnaire la préparation d’une acquisition la cession d’une filiale une mutation technologique, le lancement de nouveaux produits la mise en place de norme qualitative ou des problèmes de trésorerie. Le management de transition permet de faciliter et optimiser tous les moments de la vie d’une entreprise.

La mise en place d’une direction financière opérationnelle, les compétences et l’expérience d’un manager extérieur à la société possédant une expérience professionnelle de cadre dirigeant pendant de longues années permet à cette dernière de passer facilement le cap. Si cette nouvelle forme de management n’est pas encore très connue en France elle à déjà fait ses preuves dans les pays anglo-saxons. Pour que la mission soit totalement réussie une bonne communication entre les dirigeants, l’executive manager, et les salariés de l’entreprise est impérative. La mission d’un manager de transition est ponctuelle il n’est pas la durablement dans l’entreprise.

Le management de transition ne s’adresse pas uniquement aux grandes entreprises ; les PME peuvent également faire appel ses services. Bien souvent il sera le plus apte à résoudre ses problèmes et à les accompagner dans leur développement.

Ses nouvelles techniques de managements permettent ainsi au chef d’entreprise et à ses équipes de se sentir épaulés dans leur mutation économique.

Vous retrouverez des informations plus complètes sur le site de notre partenaire : objective cash : http://www.objective-cash.com

Envie d’envoyer du bois : acheter une forêt !

On trouve tout sur internet…aujourd’hui je vais vous présenter un business qui pourra vous paraître curieux : la vente et l’achat de forêt. Sur le site investissementforestier.net, vous pourrez en effet faire vos emplettes si vous avez des carences en chlorophylle.

Faites votre choix entre une forêt mixte feuillue et résineuse de 111 hectares dans la Nièvre ou optez pour une jeune forêt de production résineuse en Saône et Loire, ce site comblera toutes vos envies.

Outre l’achat et la vente de forêts, la vente de bois et de terrains agricoles, ce groupe d’experts immobiliers spécialisés dans l’investissement forestier propose également des produits plus classiques comme des propriétés avec maison.

Un peu de rêve dans un monde qui faut il vous le rappeler n’est pas que virtuel.

On a testé pour vous : Windows 8

Vous vous posez sûrement plein de questions sur windows 8:

– Pourquoi il s’appelle comme ça ? (vraiment?)
– Est ce que je dois l’installer ?
– Est ce que je dois partir en courant quand on prononce son nom?
– Fonctionnera t’il sur mon PC ?
– Fonctionnera t’il tout court ?
– Est ce que ça vaut le coup ou pas ?

Grâce à TFJ, fini les angoisses ! On a cassé notre tirelire et claqué les 30 euros demandés par les copains de bilou pour faire la mise à jour d’une machine pas trop récente qui tournait sous Vista. Le décor est donc planté. Place au test.

Si vous n’avez pas le temps de lire la suite, je vous donne notre verdict directement :

Windows 8, c’est comme une très belle paire de chaussures, c’est très joli, c’est peut être même la classe mais préparez vous à avoir mal aux pieds pendant un bon moment, le temps que vos pieds (ou votre souris dans notre cas) s’y fassent.

Voilà, les pressés peuvent partir…pour les autres voici ce qui nous a plu et ce qui nous a déplu…voire horripilés.

Au chapitre des bonnes nouvelles : la première bonne surprise est le prix; même si l’offre est limitée dans le temps, à 30 euros la mise à jour (voire 15 pour les testeurs de béta), il faut reconnaître que Microsoft ne nous assassine pas. C’est suffisamment rare pour être signalé.

Autre bonne surprise, Windows 8 ne nécessite pas une machine dernier cri pour fonctionner. Notre « vieux » Dual Core avec 2 Gigas de RAM s’en sort très bien, mieux même qu’avec Vista. On ne peut que se réjouir de la fin (provisoire?) de cette course à l’échalote qui nous obligeait à changer de machine à chaque nouvel OS.

Enfin, on a également été très content que l’installation se déroule sans problème. C’est la moindre des choses pensez-vous ? Alors vous avez la mémoire courte…

2 bémols tout de même sur l’installation : 4 heures pour télécharger cette nouvelle mouture…C’est longuet Gérard ! Quant à l’installation elle même, nous avions choisi l’option, ne rien conserver et effectivement en apparence rien n’a été conservé, ni les applications, ni les fichiers personnels.

Un petit coup d’œil sur le disque dur suffit pourtant à constater que Microsoft a simplement planqué la poussière sous le tapis car on retrouve très facilement le dossiers Programmes avec toutes nos bonnes vieilles applications bien présentes (et, je vous le confirme, toutes inutilisables sans réinstallation) ainsi que notre ancien profil utilisateur, bien entendu inaccessible (droits utilisateurs modifiés).

Bref gros foutage de gueule : vous n’aurez pas l’installation « propre » dont vous rêviez depuis que vous êtes tout petit.

Pour le reste, en quelques mots, notre ressenti n’est pas loin d’être catastrophique. En voulant faire un système unique pour les écrans tactiles et les PC Classiques, Microsoft a certes pris un  joli risque, mais de notre point de vue il s’est complètement planté.

L’acclimatation au nouveau système est plus que difficile, l’ensemble n’étant absolument pas intuitif. L’usage de la souris, sur un système vraiment orienté tactile est un véritable calvaire…On est sans arrêt à aller chercher dans les coins de l’écran pour le moindre basculement de fenêtre. Certains vous diront que les raccourcis clavier fonctionnent toujours et qu’en s’en servant on s’en sort très bien…C’est sûrement vrai mais avez-vous réellement envie de ré-apprendre tous ces raccourcis ALT jenesaisquoi…comme au bon vieux temps. Pas nous !

La nouvelle présentation en tuiles est jolie…mais ne présente pas un grand intérêt pour des gens qui, comme nous, travaillent avec leur ordinateur (qui a ri ?).Windows 8 est truffé de tuiles nous renvoyant systématiquement vers des produits Microsoft pour la recherche, la météo, la cartographie, skydrive, msn…Franchement ? vous utilisez Bing, vous?

Enfin terminons par ce qui pour nous est le plus représentatif de ce plantage dans les règles de l’art…impossible de trouver comment on éteint l’ordinateur…la honte. Du coup pas surpris (et même soulagé) de voir que la requête « eteindre windows 8 » était dans le top des requêtes de recherche de Google…et sûrement de Bing aussi…

Pour ceux que ça intéresse, la solution la plus rapide c’est ALT-F4

Sur ce, nous vous souhaitons un bon visionnage de votre cassette VHS de « retour vers le futur  » qui ira très bien avec ce nouveau millésime de Mister Microsoft.

Franchement on est pas méchant…si on avait vraiment voulu être méchant, on aurait dit la guerre du feu.