Compare 2 : un comparateur qui vous fait gagner de l’argent.

Il est encore tout jeune, mais le site est prometteur. Le site compare2.fr vous propose en effet de partager avec vous 40% des recettes publicitaires générées par les pages que vous allez créer. C’est la crise, alors ne crachez pas sur ce genre de petit bonus.

L’idée du site est assez simple : il s’agit de comparer 2 produits comparables et de même gamme (qualité, prix etc..) et de faire voter les internautes pour élire le meilleur des 2. Compare2 met à votre disposition une interface vous permettant d’organiser votre ou vos duels; par exemple l’IPhone 5 versus Galaxy S3. A vous de décrire les 2 téléphones, leurs points forts, leurs défauts en remplissant pour chacun une petite fiche en ligne. Une fois votre duel validé par l’équipe de Compare2, il vous reste à faire la promotion de votre duel sur la toile et les réseaux sociaux pour que les internautes se précipitent sur votre page duel pour voter pour leur téléphone préféré…Votre page duel contient quelques espaces publicitaires, qui lorsqu’ils seront cliqués par les internautes vous rapporteront un peu d’argent.

Attention, ne cliquez pas vous mêmes sur les publicités…vous seriez immédiatement mis hors jeu et bannis du site. Comment je le sais ? Non c’est pas vrai j’ai pas essayé. Je suis un honnête homme, moi Mossieu.

Alors ne trainez pas car la règle du premier arrivé, premier servi s’applique, et il ne peut y avoir qu’un seul duel entre les 2 mêmes produits…Alors faites-vous des sous et ne m’oubliez pas quand vous serez riche !

A bientôt sur TFJ pour un nouveau bon plan…ou pas.

 

L’iphone 5, top ou flop ?

Pour la première fois depuis bien longtemps, la sortie d’un nouveau produit Apple déçoit… Si tout le monde avait été impressionné notamment par les série 3 et 4 de l’Iphone, le 4S avait profité de la vague de sympathie autour de la marque et de feu Steve Jobs, mais l’Iphone 5 , sur le papier du moins, semble pour une fois être en dessous des attentes.

Certes l’écran est plus grand (comme tous les smartphones sortis au cours des 18 derniers mois) mais pas plus large…Résultat, pour garder la compatibilité avec les anciennes applications on aura droit à des bandes noires…

Il est aussi plus fin et plus léger. 28 grammes de moins qu’un 4GS et 25 grammes de moins qu’un iphone 4. Très bien.

Son processeur graphique A6 est annoncé comme plus puissant mais peu d’utilisateurs en dehors des « gamers » devraient voir la différence.

Mais côté mauvaises nouvelles on est également bien servis.

D’abord le connecteur, a changé, comme les rumeurs persistantes le prédisaient. Adieu donc à tous vos anciens accessoires et autres docks…Quoi qu’on dise il est peu probable que l’adaptateur (fourni ou vendu on ne sait pas ?) s’adaptera correctement sur vos accessoires et en particulier sur les docks, vu qu’ils n’ont pas été prévus pour ça. Si on positive on dira que ça fait marcher le commerce (chinois).

Plus grave, la 4G est bien présente sur l’Iphone 5, mais ne sera pas compatible (a priori) avec le marché européen. Si en soit, maintenant ce n’est pas un vrai problème vu que la 4G est encore à l’état expérimental en France, qu’en sera t’il dans un 1an sachant qu’Apple nous gratifie d’un modèle tous les 2 ans environs. Difficile de penser la firme de Cupertino ne s’est pas tirée une balle dans le pied en prenant cette décision. L’avenir (proche) nous le dira.

Enfin dernier os, le prix…Apple n’était pas réputé pour être bon marché mais l’augmentation des tarifs arrive mal notamment dans les pays ou les téléphones ne sont plus ou sont moins subventionnés comme en France par exemple.

En effet un des effets de l’arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile a partiellement remis en cause le subventionnement des téléphones. En séparant plus clairement le prix de l’abonnement de celui du téléphone, Free suivi par les marques low cost Sosh et B&You, redonne de la valeur à l’appareil et ce n’est pas une très bonne nouvelle pour les téléphones haut de gamme en période de crise de surcroît. L’Iphone 4S est actuellement vendu par Free à 545 euros (579 euros chez Sosh). L’Iphone 5 est annoncé 100 euros plus cher environ…ce qui sera également 100 euros plus cher que le principal concurrent, le samsung Galaxy 3.

L’Iphone 5 devrait quand même bien se vendre, marketing oblige, mais le succès pourrait être de courte durée…ou pas !

Si vous voulez continuer à comparer les téléphones, je vous recommande le site compare 2.fr, un comparateur dans lequel vous pouvez voter pour les produits que vous aimez dans le cadre de duels avec un modèle concurrent. Le duel n’existe pas encore…qu’à cela ne tienne, vous pouvez le créer vous-mêmes, et même gagner de l’argent (40% des recettes publicitaires de vos pages duels vous seront reversées). Cela vous permettra peut être de vous payer ce nouvel Iphone qui vous fait tant envie !  🙂

Le livret A, serial killer de l’assurance-vie ?

Le monde de l’assurance vie est en ébullition. Depuis septembre 2011, la décollecte mensuelle est régulièrement supérieure à la collecte. L’assurance vie était pourtant jusqu’ici le placement préféré des français tant pour son rendement que pour son mode de fonctionnement. Mais les élections présidentielles et les promesses électorales sont passées par là…

Lire la suite

Bye bye le mail chaud !

Après avoir forcé vivement incité tous ses fidèles utilisateurs à ne plus utiliser Outlook en abandonnant la synchronisation avec les téléphones mobiles au profit du portail live.com, avec lequel quelques uns ont eu le sentiment que ça partait en live, Microsoft change à nouveau sa stratégie en mettant sur la touche son célèbre hotmail.com au profit de…Outlook.com

Qu’est ce qui a poussé Microsoft à effectuer un tel revirement, je ne sais pas. Il faut dire qu’en terme de stratégie Microsoft m’a, ces dernières années, totalement bluffé. C’est tellement abscons, qu’on se doute que si c’est incompréhensible pour le commun des mortels c’est sans doute que je suis incapable de comprendre le génie sous-jacent  de la manœuvre…dont acte !

Cela dit, il est fort probable (notez greffier le conditionnel) que la principale motivation de motivation soit purement mathématique. Officiellement Hotmail est encore le leader mondial des webmails avec 36% de part de marché, contre 31% pour le Gmail de Google. Dans les faits, la situation serait, hélas pour Bilou, beaucoup plus contrastée. De nombreux utilisateurs hotmail auraient en effet, discrètement ou non, relégués leur compte hotmail en messagerie annexe au profit de Gmail. Autrement dit, beaucoup d’adresses hotmail, bien qu’actives, ne seraient plus utilisées régulièrement. C’est d’ailleurs confirmé à demi-mot par les routeurs d’emailing de masse qui constatent des taux de lecture très inférieurs sur les boites hotmail, mais chut ! je ne vous ai rien dit.

Le mal est donc sans doute plus profond qu’il n’y parait…Certes le nouvel outlook.com constitue un vrai progrès par rapport à hotmail mais il faut dire qu’on part de très très loin tant l’écart de performances s’est creusé avec le concurrent Gmail. Il faut reconnaitre qu’utiliser une messagerie hotmail en compte principal est assez osé tant la remise des messages peut s’avérer aléatoire, tout ceci à cause d’un antispam qui fait tout sauf vous demander votre avis et jette des messages selon son bon vouloir. Cela dit avec une bonne assurance-vie ça peut passer !

Plus sérieusement avec l’importance qu’a pris le mail dans nos petites vies de chatons, changer d’adresse courriel devient une opération de plus en plus lourde et compliquée qui en dissuadera plus d’un…à commencer par moi.

On sait qu’en matière d’internet rien n’est irréversible, les leaders d’aujourd’hui peuvent rapidement devenir les losers de demain…Cependant on a encore vu peu de cas de losers d’hier redevenir des leaders. Vous me suivez ?

Au final, comme souvent avec Microsoft, j’ai le sentiment qu’ils n’ont pas varié fondamentalement dans leur philosophie. Pour eux c’est aux utilisateurs de s’adapter à leurs produits et pas l’inverse (voir la polémique sur le menu démarrer dans windows 8).

Dans une situation de quasi monopole sur les systèmes d’exploitation et sur les suites bureautiques, çà a bien fonctionné jusqu’ici même avec des produits aussi catastrophiques à mon goût  que Windows ME ou Windows Vista.

Dans des domaines ultra-concurrentiels aujourd’hui, comme les navigateurs ou les clients de messagerie, il faudra sûrement en faire beaucoup plus pour faire revenir les brebis égarées au bercail ou à la bergerie de Redmont.

Je précise à tous les polémistes et juristes à la solde du grand capital, que les réflexions et analyses ci-dessus ne sont qu’une opinion et qu’en aucun cas je ne prétend avoir raison…c’est seulement mon petit sentiment. Rien de plus. Inutile donc de m’envoyer vos avocats et autres conseils bien avisés. Bisous !